Le Déporté De Dora - Mémoires D'un Survivant Des Camps De La Mort

Paul Schwarz
Date de parution: 
23/02/2017
Format: 
13x21
Pages: 
224 pages
ISBN: 
9791025203170
Prix TTC: 
20.00

Début 1943, à vingt-trois ans, Paul Schwarz, originaire de Metz, se fait arrêter par la Gestapo alors qu’il occupait avec un groupe de résistants le château de Ponsampère, dans le Sud-Ouest de la France. Après un interrogatoire musclé, il est déporté à Buchenwald dans des conditions atroces, puis transféré fin 1943 à Dora, camp de concentration destiné à la fabrication des V2. Après des mois passés dans cet enfer où la souffrance et la mort sont sans cesse présentes, Paul Schwarz et un de ses compagnons parviennent à s’enfuir et, après avoir tué un soldat allemand, à rejoindre les troupes alliées.

Soixante-dix ans après la Seconde guerre mondiale, beaucoup de témoignages ont été publiés sur cette immense tragédie. Mais cela ne retire rien à la force et à l’intensité du récit de Paul Schwarz, dont la violence et la crudité nous saisissent encore aujourd’hui. C’est pourquoi sa famille a décidé de le publier après beaucoup d’hésitations. Comme l’écrit sa fille : « La question qui se pose n’est pas celle d’un nouveau témoignage, mais celle-ci : lirons-nous jamais assez ce qui s’est passé pour que cette horreur ne se reproduise plus ? »

Un récit inoubliable.

Paul Schwarz est né le 16 août 1920 à Metz en Moselle. Engagé volontaire, nommé caporal-chef, démobilisé, il rejoint le mouvement de résistance de l’armée, l’ORA fin 1942. Il est arrêté par les Allemands en janvier 1943, déporté à Buchenwald puis à Dora d’où il s’évade. Après la guerre, il travaille à la mairie de Metz jusqu’en 1972 – date à laquelle il est mis en invalidité. Il est mort en 1989. Le texte publié aujourd’hui a été écrit par Paul Schwarz au début des années 1970, encouragé par l’un de ses fils, et n’a donc été rédigé que pour l’intimité familiale, ce qui explique son ton direct et lui donne toute son authenticité.

Du même auteur